skip to Main Content

Notre impact

Depuis la création du Fonds pour les Droits Humains Mondiaux en 2002 et grâce à la générosité de nos donateurs et donatrices, nous avons investi 100 millions de dollars pour faire progresser les efforts d’activistes qui font preuve de courage et de résilience. Avec notre soutien, ces groupes agiles avec une approche de terrain créent un changement durable qui renforce les communautés et transforme des vies.

Nous avons soutenu près de 650 organisations dans 55 pays.

Voici quelques-unes des victoires de nos partenaires:

Quand des familles dans un village thaïlandais ont commencé à souffrir de problèmes de santé liés à une exposition au plomb et à la pollution de l’eau causées par une usine voisine, une organisation soutenue par le FDHM a engagé une bataille juridique qui a duré dix ans. Suite à cela, les tribunaux thaïlandais ont condamné la société mère de l’usine à dédommager les résident·e·s de la zone et à nettoyer le ruisseau pollué. Une décision rendue en 2013 a également exigé que l’État élabore des plans de protection avant d’autoriser les activités d’une usine qui pourraient présenter des risques sanitaires ou environnementaux.

Trente ans après que des militaires guatémaltèques aient assassiné et agressé sexuellement des membres d’une communauté autochtone, deux partenaires du FDHM ont fourni un soutien juridique et psychologique aux femmes q’eqchi’ qui ont traduit en justice les auteurs de ces crimes. En 2016, grâce à leurs efforts, un officier de l’armée retraité et un ancien paramilitaire ont été condamnés des peines d’emprisonnement d’un total de 360 ans à eux deux. C’était la première fois qu’un tribunal national poursuivait en justice des personnes coupables d’esclavage sexuel en temps de guerre sur son propre territoire.

En 2018, la Cour suprême de l’Inde a annulé une disposition juridique de l’époque coloniale qui permettait de criminaliser les relations homosexuelles. Le gouvernement indien avait tenté de s’appuyer sur cette loi pour justifier le harcèlement, la discrimination dans l’éducation, l’emploi et le logement, et même la violence envers les personnes LGBTQ. Pour contester ces mesures, plusieurs groupes soutenus par le FDHM ont mobilisé leurs communautés et ont contribué à générer un soutien crucial en faveur de la décision historique de la Cour suprême.

×Close search
Rechercher